Chercheur·e du réseau

×

Message d'erreur

Deprecated function: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in include_once() (line 20 of /home/recherchesnum/public_html/includes/file.phar.inc).
Informations générales
Numéro de téléphone : 
(514) 987-3000 x5502
Numéro de local : 
N-3130
Principales réalisations
APPRENDRE LES SCIENCES PAR LE JEU

Qui a dit qu’enseigner les sciences devait être ennuyant? Une méta-analyse de 79 études réalisées dans les écoles primaires, secondaires et postsecondaires à travers le monde démontre que les jeux sérieux – jeu vidéo éducatif, simulation d’expérience scientifique sur ordinateur – favorisent l’apprentissage davantage qu’un enseignement conventionnel.

Publiée dans la revue Studies in Science Education, la méta-analyse a été effectuée par les professeurs du Département de didactique Martin Riopel, Patrice Potvin, Patrick Charland et Steve Masson ainsi que par les doctorants Lucian Nenciovici et Jérémie Blanchette Sarrazin. Les chercheurs sont regroupés au sein de l’équipe de recherche en éducation scientifique et technologique (EREST). «Les sciences se prêtent bien aux simulations et aux jeux vidéo, affirme Martin Riopel. Elles permettent de produire des modèles et de créer des univers que l’on peut explorer de manière réaliste ou schématique.»

Source de l'article 

Understanding your brain to help you learn better

The past few years have been marked by a large number of discoveries about the learning brain. Those insights have the potential to support teachers in designing even better classroom environments to help you learn better. While understanding the brain can be helpful for teachers, this knowledge can also be beneficial for you as a student. For instance, it can encourage you to believe in your capacity to improve your own skills. Such beliefs make it more likely for you to make an effort and to make better use of supportive learning strategies. In this article, we briefly present some core principles of the learning brain and suggest learning strategies inspired by neuroscience for you to try at school or at home.

Activer ses neurones : pour mieux apprendre et enseigner

Masson, S. (2020). Activer ses neurones : pour mieux apprendre et enseigner. Paris : Éditions Odile Jacob.

S’appuyant sur plus d’une centaine d’études fascinantes sur le cerveau et l’apprentissage, ce livre vous explique comment tirer profit de 7 principes simples pour apprendre de manière durable et efficace. Les élèves et les étudiants y trouveront des pistes précieuses pour mieux réussir à l’école ou à l’université ; les parents, une méthode claire pour accompagner leurs enfants dans leurs apprentissages ; les adultes, des solutions utiles pour améliorer leurs performances. Quant aux enseignants et aux formateurs, ils y découvriront des stratégies précises pour leurs cours ou leurs programmes. Apprendre et enseigner : les 7 principes neuroéducatifs pour l’école, le travail et la maison.

 

Méthodes de recherche en neuroéducation

Masson, S., & Borst, G. (2017). Méthodes de recherche en neuroéducation. Québec : Presses de l’Université du Québec.

Depuis quelques années, un nombre croissant de chercheurs en neuro­sciences et en éducation s’intéressent à la neuroéducation, un domaine de recherche en émergence qui étudie les relations entre le cerveau, l’apprentissage et l’enseignement. Cependant, ces chercheurs sont souvent freinés par le fait qu’un projet de recherche en neuroéducation nécessite une expertise à la fois en neurosciences et en pédagogie. Fruit d’une collaboration entre deux laboratoires de recherche, l’un consacré à l’éducation et l’autre aux neurosciences, le présent ouvrage a pour objectif de guider le chercheur et l’étudiant-chercheur à travers le processus d’une recherche en neuro­éducation. Le chercheur en éducation y trouvera de l’information technique (concernant notamment l’utilisation de l’imagerie cérébrale), et le chercheur en neurosciences y trouvera quant à lui des points de repère pédagogiques (lui permettant entre autres de comprendre comment les techniques des neurosciences peuvent s’appliquer à la résolution des problèmes de recherche liés à l’éducation).

Differences in brain activation between novices and experts in science during a task involving a common misconception in electricity

Masson, S., Potvin, P., Riopel, M., & Brault Foisy, L.-M. (2014). Differences in brain activation between novices and experts in science during a task involving a common misconception in electricity. Mind, Brain, and Education, 8(1), 37-48.

Science education studies have revealed that students often have misconceptions about how nature works, but what happens to misconceptions after a conceptual change remains poorly understood. Are misconceptions rejected and replaced by scientific conceptions, or are they still present in students' minds, coexisting with newly acquired scientific conceptions? In this study, we use functional magnetic resonance imaging (fMRI ) to compare brain activation between novices and experts in science when they evaluate the correctness of simple electric circuits. Results show that experts, more than novices, activate brain areas involved in inhibition when they evaluate electric circuits in which a bulb lights up, even though there is only one wire connecting it to the battery. These findings suggest that experts may still have a misconception encoded in the neural networks of their brains that must be inhibited in order to answer scientifically.

Affiliations