Chercheur·e du réseau


Faculté de science politique et de droit
Michèle Rioux
Professeur·e
Université du Québec à Montréal (UQÀM)
Faculté de science politique et de droit
Département de science politique
Intérêts de recherche
  • Économie politique de la mondialisation
  • Industries culturelles
  • Commerce électronique
Présentation de l'expert·e 

Michèle Rioux est professeure au département de science politique à l’UQAM et dirige le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM). Elle est membre du réseau ORBICOM (le réseau des chaires UNESCO en communication), de l’International Studies Association (ISA), de l’European Consortium of Political Research (ECPR) et de l’Association Internationale de Science Politique (IPSA). Elle est également membre du comité de rédaction de la revue Interventions économiques et Présidente de la Société Québécoise de Science Politique (SQSP) depuis 2016.

Ses intérêts de recherche portent sur l’économie politique de la mondialisation, les industries culturelles et le commerce électronique. Spécialiste de l’économie internationale, ses travaux de recherche se penchent notamment sur les organisations internationales et la gouvernance globale, les firmes transnationales, la concurrence, la société de l’information et le secteur des télécommunications, l’intégration économique et le régionalisme.

En outre, Michèle Rioux propose une expertise sur les nouvelles trajectoires institutionnelles liées à l’économie digitale et au capitalisme transnational, la géopolitique de la gouvernance d’Internet (l’émergence d’une cyberpuissance chinoise) ainsi que  la révolution culturelle se dessinant avec Internet et dont les réalités socioéconomiques, culturelles et politiques sont de plus en plus visibles.

 

Informations générales
Numéro de téléphone : 
(514) 987-3000 x0327
Numéro de local : 
A-3590
Principales réalisations
Direction du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation

Le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation est reconnu comme le plus important centre en économie politique internationale en Amérique du nord francophone. Plus de 40 membres réguliers réalisent et publient des travaux de recherche sur les processus d’intégration et de mondialisation. Le Centre a des partenariats avec des organismes diversifiés (MAEDI-France, OIF, UIT, MRI Québec, OMC, OEA). Ses activités soutiennent des activités de recherche (publications et colloques, séminaires) permettant la formation d’étudiants (1, 2 ,3 cycles, post-doctorats) et le dialogue social. Depuis 2011, le CEIM a obtenu près de 2,5 millions en financements divers.

Projet de recherche sur les « Politiques culturelles et numériques au Québec et au Canada dans un contexte de transformation des industries culturelles : entre convergences et conflit »

Cette recherche vise à analyser la cohérence des politiques publiques intergouvernementales au Québec et au Canada dans le domaine de la culture et du numérique afin de faire ressortir les points de convergence et les contradictions des différentes politiques. Ce projet a été financé pour un montant total de 51 407 $, par le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes dans le cadre du Programme de soutien à la recherche en matière d'affaires intergouvernementales et d'identité québécoise.

Pour une culture en réseaux diversifiée, étude commandée par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international et le Ministère de la Culture et de la Communication de la France

M. Rioux et al, Pour une culture en réseaux diversifiée, étude commandée par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international et le Ministère de la  Culture et de la Communication de la France, 2015.

Ce rapport a abouti à l’adoption d’une résolution à l’UNESCO sur l’enjeu du numérique en juin 2015. D’une centaine de page, ce rapport est le premier à faire un bilan et une analyse exhaustive des interactions entre la culture, le commerce, et le numérique. Il fait des recommandations qui sont intégrées dans les débats sur politiques culturelles qui sont en cours au Québec et au Canada ainsi qu’en Europe.

Global Governance facing Structural Changes:New Institutional Trajectories for Digital and Transnational Capitalism

Avec K. Fontaine-Skronski, Global Governance facing Structural Changes:New Institutional Trajectories for Digital and Transnational Capitalism, Palgrave, 2015.

Publication dans une collection prestigieuse dirigée par Derick Cogburn, spécialiste de la gouvernance d’Internet. Il fait intervenir une dizaine de spécialistes sur les émergences institutionnelles de régulation de l’économie mondiale. Cet ouvrage a été cité plusieurs fois et endossé par 5 spécialistes de la mondalisation (dont James Mittelman).

Affiliations