Chercheur·e du réseau


Faculté des arts
Martin Lalonde
Professeur.e
Université du Québec à Montréal (UQÀM)
Faculté des arts
École des arts visuels et médiatiques
Intérêts de recherche
  • Technologies mobiles et réseaux sociaux en milieu scolaire
  • Motivation et engagement des apprenants
  • Adolescence
  • Identité et autoreprésentation visuelle
Présentation de l'expert·e 

Martin Lalonde s’intéresse à l’impact des technologies numériques mobiles sur l’enseignement et l’apprentissage, aux croisements des disciplines de l’éducation artistique et du travail social en contexte d’intervention auprès des populations à risque ainsi qu’aux pratiques amateurs en création visuelle et médiatique chez les jeunes. Il s’intéresse plus particulièrement à l’augmentation virtuelle des environnements éducatifs, à la motivation et à l’engagement des apprenants, à la didactique des arts plastiques et médiatiques, aux fondements théoriques et pratiques des curriculums de formation en arts, à l’impact des réseaux sociaux et de l’image conversationnelle sur les littératies médiatiques multimodales, aux méthodologies de recherche visuelle et à la sociologie de l’éducation artistique.

Il a obtenu son doctorat de l’Université Concordia à Montréal en 2018 où ses travaux en recherche-design sur la complexité des systèmes d’apprentissage en réseaux sociaux mobiles et sur les affects des communications visuelles chez les adolescents furent soutenus par la bourse Joseph-Armand Bombardier du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada et, par titre, par la bourse doctorale du Fonds québécois de recherche Société et Culture.

Informations générales
Numéro de téléphone : 
(514) 987-3000 x7613
Numéro de local : 
J-R440
Principales réalisations
Recherche doctorale subventionnée par la bourse Joseph-Armand Bombardier du CRSH dans le cadre d’une étude sur l’utilisation des réseaux sociaux mobiles en enseignement des arts pour le renforcement de la motivation scolaire.

Les plus récentes statistiques en matière d'habitudes d'utilisation des technologies de communications (Anderson et Jiang, 2018) démontrent que la quasi-totalité des adolescents possède maintenant un téléphone intelligent (95%). Près de la moitié d'entre eux (45%) affirment être connectés sur Internet presque constamment et c'est sur les réseaux sociaux basés sur l'image qu'ils passent désormais le plus de temps. Les pratiques de communication qu'ils développent sur ces plateformes transforment leurs processus de socialisation (Anderson, 2015) et de construction identitaire (boyd, 2014). En milieu éducatif, des enseignants craignent encore souvent à investir ces espaces pour des raisons pouvant être liées à un manque de ressources, de connaissances, de formation ou de confiance au niveau de leurs compétences professionnelles à faire usage des technologies (Fiévez, 2017).

Les résultats présentés dans cette étude démontrent que la production et l'échange de photographies dans les médias sociaux mobiles sont, pour les jeunes, des pratiques fondamentalement autoreprésentatives et que les dynamiques de communications autour de ces images impactent lourdement leur perception de soi, influençant conséquemment leurs trajectoires identitaire et sociale. En investissant ce type d'espace à partir de la classe d'art, les jeunes sont en mesure de prendre un recul critique sur leurs approches personnelles de la production et de l'appréciation visuelle dans les médias sociaux. Un tel recul contribue, entre autres, à la réorganisation des dynamiques d'apprentissage dans le contexte de classe entre élèves et auprès de l'enseignant, favorise la réciprocité dans les rapports et stimule l'élaboration d'approches alternatives de production et d'appréciation visuelle dans les médias sociaux mobiles. 

Mobilities, aesthetics and civic engagement: getting at-risk youth to look at their communities

Pariser, D., Castro, J. C. et Lalonde, M. (2016). Mobilities, aesthetics and civic engagement: getting at-risk youth to look at their communities. International Journal of Education Through Art, 12(2), 211–225. http://dx.doi.org/10.1386/eta.12.2.211_1.

This article describes a mobile media art curriculum for engaging at-risk students with their schooling and with civic engagement. The pilot study was conducted with at-risk youth who were seeking their high school diplomas. The curriculum encouraged participants to use mobile media in school and outside. Students examined aspects of their neighbourhoods and sometimes explored themes suggested by the workshop leader. Data consisted of participants’ images, their posts and interview responses. We noted that civic engagement grew out of participants’ initial interest in, and concern for, the formal, technical and aesthetic aspects of their images. Our participants recognized that, if an image is well made, it will be that much more effective in communicating its civic message. In this article, we will consider the primacy of the aesthetic as a promising principle for developing curricula that reorient at-risk youth.

Identity Tableaux: Multimodal Contextual Constructions of Adolescent Identity.

Lalonde, M., Castro, J. C. et Pariser, D. (2016). Identity Tableaux: Multimodal Contextual Constructions of Adolescent Identity. Visual Art Research, 42(1), 38–55. Récupéré de https://muse.jhu.edu/article/615070.

Mobile and social media are blurring the social spaces in which teens construct and disseminate representations of identity to their peers. We refer to these representations as identity tableaux. In this paper, we present an unexpected finding from a long-term study investigating the use of mobile media, visual art, and civic engagement to reconnect at-risk youth with their education. Using a framework of hybrid spaces and multimodal media literacies, for our analysis, we looked at the processes adolescents utilize to create and share representations of their identity within the social and intimate spaces that they inhabit. From our analysis of social media posts and interviews, we saw that the participating teens defined their social relationships through representations of affective experiences using context-specific multimodal media literacies. Youth identity formation using mobile and social media is a synergetic relationship between the individual and the collective online.

Understanding the (Im)mobilities of Engaging At-Risk Youth through Art and Mobile Media

Castro, J.C., Lalonde, M. et Pariser, D. (2016). Understanding the (Im)mobilities of Engaging At-Risk Youth through Art and Mobile Media. Studies in Art Education, 57(3), 238–251. http://dx.doi.org/10.1080/00393541.2016.1176783.

Teens in high school who have or are at-risk of dropping out of school confront a number of educational challenges. One of these challenges is the restricted mobility students face in school. Mobile media offers the potential to engage with art curricula inside or outside of the classroom. It also offers new ways of thinking about the role of mobility in learning and improving students’ sense of agency. In this study, we present our research with at-risk youth, who typically associated traditional schooling with a low sense of personal agency and spatial constraints. To judge by their responses (visual and verbal) to our mobile media visual art curriculum, the physical mobility afforded by mobile technology heightened their sense of agency and opened them to the possibility that learning might be a positive experience, and that they might want to be at school.

Théories de l’apprentissage mobile à la lumière de l’étude de la mobilité et de la pensée complexe

Lalonde, M. (2015). Théories de l’apprentissage mobile à la lumière de l’étude de la mobilité et de la pensée complexe. Revue canadienne des jeunes chercheur(e)s en éducation/Canadian Journal for New Scholars in Education, 6(1), 89–98. Récupéré de https://journalhosting.ucalgary.ca/index.php/cjnse/article/view/30639.

En 2013, l'utilisation des périphériques informatiques mobiles surpassait celle de l'ordinateur de bureau en ce qui concerne l'accès à Internet par la population mondiale. Ce phénomène a rapidement donné naissance à une pléiade de nouvelles pratiques sociales et culturelles et ce sont principalement les jeunes qui en sont les instigateurs. Cette situation met en lumière le besoin pour le domaine de l'éducation de développer une compréhension théorique du phénomène de l'apprentissage mobile, car ce ne sont pas tant les technologies qui sont nouvelles que la mobilité de l'apprenant, des informations, des contextes et des systèmes d'apprentissage. Ce court article de recherche documentaire présente les développements théoriques récents de ce nouveau paradigme pour les sciences éducatives en le mettant en perspectives avec les champs des sciences sociales de l'étude de la mobilité et de la pensée complexe.