Chercheur·e du réseau


École des sciences de la gestion
Caroline Coulombe
Professeur.e
Université du Québec à Montréal (UQÀM)
École des sciences de la gestion
Département de management et technologie
Intérêts de recherche
  • Usages des technologies numériques en contexte de télétravail
Informations générales
Numéro de téléphone : 
(514) 987-3000 x5029
Numéro de local : 
DS-3759
Principales réalisations
Le télétravail arrive pour de bon

Contribution à l'article du journal L'actualité.

Comment gérer à distance en temps de crise : un mode d’emploi

Jusqu’au début de cette pandémie, le télétravail était volontaire et désiré tant par les salariés qui y adhéraient, voire qui le demandaient à leur employeur, que par les organisations qui en faisaient un choix stratégique de recrutement ou afin d’économiser sur les frais immobiliers, par exemple. D’un point de vue de la recherche universitaire, le sujet a été maintes fois traité : d’un point de vue du salarié, ou de celui de l’employeur, les meilleures pratiques, l’évolution nationale ou internationale de ce phénomène et finalement la digitalisationrendant le télétravail plus efficace ou non.

 

Étude sur les déterminants de la santé et mieux être au travail en temps de crise: le cas des équipes de projet contraintes au télétravail durant la crise COVID-19

L’objectif principal de ce projet de recherche est de mieux comprendre les effets, sur la santé et le mieux-être au travail (SMET), de la transition brutale, en contexte de crise, vers un mode d’organisation virtuel des équipes-projets. Spécifiquement, nous voulons : 1) comprendre la nouvelle réalité des membres de l’équipe-projet, leurs stratégies d’adaptation personnelle, ainsi que l’impact sur leur SMET découlant de cette transition; et 2) explorer la nature des liens entre les formes de supports déployés par les gestionnaires en matière de prévention SMET, et leur impact sur la SMET des membres des équipes.

Ce projet est financé par l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST). Les résultats de cette étude sont attendus pour le mois de janvier 2021.