Chercheur·e du réseau


Faculté des sciences humaines
Amnon Suissa
Professeur·e
Université du Québec à Montréal (UQÀM)
Faculté des sciences humaines
École de travail social
Intérêts de recherche
  • cyberdépendance
  • divertissements des jeunes à l’ère numérique
  • Intervention en contexte de diversité sociale et culturelle
Présentation de l'expert·e 

Amnon Jacob Suissa est professeur associé à l’École de travail social de l’UQAM. Personne ressource pour l’Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ), il est affilié à titre de membre chercheur à l’Institut de Santé et Société, au Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales et les discriminations (CREMIS), et au Collectif de recherche sur l’itinérance (CRI) de l’UQAM.

Spécialiste du phénomène des dépendances comme problème social et de la méthodologie de l’intervention, ses travaux de recherche s’intéressent à la santé mentale, aux processus de contrôle et de médicalisation du social, aux interventions auprès des familles et des réseaux, ainsi qu’aux interventions en contexte de diversité sociale et culturelle.

En ce qui a trait à la réalité du monde numérique, Amnon Jacob Suissa aborde la question délicate de la cyberdépendance en illustrant comment de plus en plus de personnes souffrent d’être « trop branchées ». Dans une perspective sociologique et à travers des exemples concrets autour du téléphone intelligent, de Facebook, des jeux vidéo et des divertissements des jeunes à l’ère numérique, il illustre comment certains citoyens numériques peuvent développer des problèmes de cyberdépendance. Enfin, il propose des pistes cliniques et préventives qui s’adressent aux citoyens en général, et aux parents et intervenants sociaux en particulier. Comme le dit si bien la devise : savoir plus, c’est risquer moins.

Informations générales
Principales réalisations
SOMMES-NOUS TROP BRANCHÉS ? LA CYBERDÉPENDANCE

Si Internet est aujourd’hui omniprésent et un outil quasi indispensable dans nos relations sociales et économiques, son usage parfois abusif peut causer des problèmes de cyberdépendance.

Axé sur les préoccupations parentales, cet essai s’adresse tant aux parents qu’aux intervenants qui oeuvrent, de près ou de loin, auprès des jeunes pour les sensibiliser aux problèmes potentiels de la cyberdépendance et les outiller à l’aide de pratiques innovantes et préventives. Il veut aider les parents à accompagner leurs enfants de manière sécuritaire pour qu’ils vivent une expérience positive de l’usage d’Internet, sans leur imposer des restrictions à tout prix, sans tomber dans l’abus.

 

Entrevue radio à l'émission "Plus on est de fous, plus on lit!"
Cyberdépendance chez les jeunes : un livre pour mieux outiller les parents

 

Affiliations